Corrida et tradition

Publié le 17 novembre 2019

Faites du bruit, partagez l'article

un dessin

Pour légitimer la corrida l’État français et le mundillo affirment que la course de taureaux espagnole serait, en France, dans certains territoires, une « tradition ». Ce raisonnement implique que toute tradition mériterait respect et protection.

  • Est-ce vrai ?
  • Quelle est la valeur juridique de cet argument ?
  • Pourquoi est-il de plus en plus insoutenable ?

D’ailleurs la corrida depuis sa naissance au Moyen Age n’a jamais cessé d’évoluer et cette évolution actuellement s’accélère. Le mundillo démontre ainsi qu’il est le premier à s’asseoir sur les prétendues « traditions » taurines. Tel est le sujet qui sera traité et débattu lors de la première session de l’université d’automne du Colbac par Robert Clavijo.

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

21 janvier 2024

Le sénateur Arnaud Bazin interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé

9 janvier 2024

Le député Vincent Ledoux interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé