De nouvelles aides à la corrida votées par le conseil municipal !

Publié le 1 juin 2022

Faites du bruit, partagez l'article

Le COLBAC réagit aux deux délibérations relatives à la tauromachie qui ont été votées lundi soir 30 mai lors du Conseil municipal.
 
Gratuité du musée taurin : il s’agit d’attirer les touristes dans un lieu dédié à la tauromachie où tout est fait pour les séduire et les inciter à aller aux corridas. C’est donc une aide indirecte à l’entreprise privée Betarra organisatrice des corridas biterroises. L’élu d’opposition Thierry Antoine a fait savoir que le musée taurin annonçait déjà cette gratuité avant même le vote de la délibération : de qui se moque-t-on ?
 
Subvention de 4 000 euros à l’Union Taurine Biterroise pour l’organisation d’une exposition de sculptures : il s’agit d’une aide financière directe à un club taurin alors que la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois est déjà massivement subventionnée (15 000 euros par an).

Au maire Robert Ménard et à la conseillère municipale Emmanuelle Ménard, qui, en tant que députée, a proposé une loi « pour la suppression des aides à la presse » considérant « qu’un journal doit d’abord vivre de ses lecteurs », le COLBAC demande : « La tauromachie ne devrait-elle pas vivre exclusivement de son public ? L’argent public doit-il soutenir la souffrance et l’agonie d’un animal ? Combien de temps encore notre ville va-t-elle autoriser et soutenir financièrement cette barbarie en totale contradiction avec les attentes et avancées sociétales en matière de condition animale ? »

Le COLBAC remercie sincèrement Thierry Antoine, seul conseiller municipal à avoir voté contre les deux délibérations et relève qu’une fois de plus la déléguée à la condition animale Aurélie Jené n’a émis aucune objection. Selon le Code pénal, la corrida relève pourtant  » d’actes de cruauté et de sévices graves  » envers un animal, raison pour laquelle il est urgent de l’abolir. 
 

Dans la presse

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

5 juin 2024

Victoire à Pérols !

3 juin 2024

Journée nationale contre la corrida