Des prêtres à la corrida

Publié le 9 septembre 2019

Faites du bruit, partagez l'article

des personnes dans des gradins

Le massacre public de bovins, dans le seul but de divertissement, est-il compatible avec la piété et la charité chrétiennes ?

Le pape Pie V dans la bulle « De salute gregis » n’a-t-il pas condamné les courses de taureaux en termes très explicites et d’une extrême sévérité : « spectacles sanglants et honteux, de démons plutôt que d’hommes » ?

Le Catéchisme de l’Eglise catholique ne dit-il pas : « Il est contraire à la dignité humaine de faire souffrir inutilement les animaux et de gaspiller leurs vies. » ?

La présence de plusieurs prêtres parmi les spectateurs de la corrida mixte du 16 août dernier, dans les arènes de Béziers, et d’un aumônier des arènes, grand aficionado parmi les aficionados dans le callejon, choque profondément les catholiques biterrois. Virginie Masson, membre du Conseil d’administration du Colbac, s’est fendue d’une lettre à Mgr Pierre Marie Carré, archevêque de Montpellier.

Lettre restée à ce jour sans réponse. Nous la rendons publique.

Monseigneur,

Je vous prie de considérer tout le respect que je dois à votre Excellence.

Néanmoins, je me permets de porter à votre connaissance ma stupéfaction et mon mécontentement de fervente catholique, face à la messe de la féria de Béziers, qui s’est déroulée à l’intérieur même des arènes de la ville.

En effet, je suis profondément choquée que notre TRES SAINTE MERE LA VIERGE MARIE ait été  une fois de plus transportée dans un lieu de torture et de sang.

De plus, comment peut-il être possible de voir plusieurs prêtres, dont un portant la soutane, au milieu des spectateurs dans les arènes ?

Sont-ils des modèles à suivre ? Est-ce la position de l’Eglise ?

Les animaux comme les humains ne sont-ils pas des créatures de Dieu ? 

Daigne, votre excellence, agréer l’expression de ma très respectueuse considération.

Virginie MASSON, secrétaire du Colbac. 

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

7 avril 2024

Manifestation pour dénoncer les entraînements à tuer

2 avril 2024

Le député Hubert Julien-Laferrière interroge le Gouvernement sur la gratuité des corridas pour les mineurs