Devons-nous condamner le sang versé ?

Publié le 21 novembre 2015

Faites du bruit, partagez l'article

une affiche

Après les attentats effroyables du 13 novembre 2015, les français doivent-ils condamner le sang versé ? A cette question les français répondent diversement, laissant souvent l’émotion guider la raison.

Les aficionados de France ont décidé que les spectacles de corrida, mêlant sévices graves à la barbarie de sang, devaient continuer dans la joie et la bonne humeur.

Dans le Sud de la France, la tradition a un prix que le sang des parisiens ne saurait dévaloriser.

Des taureaux vont donc payer le prix de l’horreur: ils seront torturés à mort, abattus sans raison.

Aux arènes de RION DES LANDES, le dimanche 22 novembre 2015, un hommage sanglant et particulier sera adressé aux familles des 129 victimes.

Une minute de silence ?

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?