colbac

Cadeau de la ville à la tauromachie biterroise : exonération partielle de loyer pour Betarra

parvis arène de beziers

La ville de Béziers sous-loue les arènes à la société privée Betarra, organisatrice des corridas biterroises. Le loyer annuel que doit payer la société Betarra est composé d’une part fixe et d’une part variable établie à 2% du chiffre d’affaires de la société Betarra.

Le conseil municipal du 13 décembre 2021 a voté une délibération qui  exonère la Société Betarra de la part variable du loyer pour l’année 2021 ( suite à la perte d’exploitation liée aux restrictions sanitaires liées au Covid-19 ).

Compte-rendu du conseil municipal du 13 décembre 2021

Questionné par le conseiller municipal Thierry Antoine, Robert Ménard a précisé que le montant concerné s’élevait à 20 000 €.

Nous relevons plusieurs points : 

  • C’est un manque à gagner de 20 000 euros pour les contribuables biterrois ;
  • C’est un don de 20 000 euros à la SAS Betarra qui est une société privée, en l’occurrence financée par des fonds publics.
  • Cette aide financière a été votée par le conseil municipal sans savoir si, en 2021, Betarra a réalisé un gain ou une perte d’argent puisque les comptes ne sont pas encore clôturés ( ils le seront au 31 décembre 2021 ). La somme de 20 000 €  que Betarra va économiser correspond à 2% de son chiffre d’affaire ; on en déduit donc que la société a réalisé un chiffre d’affaire d’1 million d’euros. Si, durant l’année 2021, ses dépenses ont été inférieures à ce chiffre, alors le bilan de Betarra est positif . Dans ce cas, le cadeau de la municipalité ne vient pas compenser une perte, mais enrichir la société. 
  • La convention de sous-location des arènes conclue entre  la ville et Betarra, prévoit que cette dernière souscrive une assurance “perte d’exploitation”.  Certes, ce type de garantie ne couvre pas toujours les pertes d’exploitation liées au Covid : depuis le début de la pandémie, c’est l’objet de procès entre assureurs et assurés. Mais certaines compagnies d’assurances ayant perdu des procès ont versé des indemnités Covid et les producteurs de spectacles sont un cas particulier. Interrogé sur ce point précis par Thierry Antoine à qui nous avions soumis la question, Robert Ménard n’a pas été en mesure d’affirmer que Betarra n’avait reçu aucune indemnisation.

C’est un nouvel exemple du soutien inconditionnel de Robert Ménard au milieu taurin.  

Le COLBAC remercie vivement M. Thierry Antoine (EELV – groupe du Biterrois), qui est le seul conseiller municipal à avoir voté contre ce cadeau aux corridas biterroises et qui a rappelé que les difficultés de la tauromachie espagnole sont bien antérieures à la crise sanitaire.

L’argent public ne devrait pas servir à la souffrance animale.

Et le lendemain du conseil municipal...

Mise à jour du 23.12.2021 : Au lendemain du conseil municipal,  le maire Robert Ménard a décidé d’accorder des facilités de paiement à Betarra en acceptant de mensualiser son loyer (part fixe de 120 000 €) : c’est un nouveau cadeau pour la trésorerie des corridas !
Décision du maire, d'après le site de la municipalité.

Rappel  : Les arènes de Béziers sont la propriété privée d’une poignée d’actionnaires groupés en société anonyme (la SA Des Arènes). Ces actionnaires, au lieu d’exploiter eux-mêmes leur bâtiment, préfèrent le louer à la mairie. 

Depuis de nombreuses années la mairie a cessé d’organiser elle-même des corridas. Elle confie cette tâche à un professionnel,  un spécialiste des spectacles taurins – Robert Margé jusqu’à fin 2020 ;  S. Castella, S. Casas et O. Margé associés au sein de la SAS Société Betarra  à partir de 2021 –  à qui elle sous-loue les arènes.

En résumé : 

  • Propriétaires des arènes : actionnaires privés
  • Locataire des arènes : ville de Béziers (loyer annuel 120 000 €)
  • Sous-locataires des arènes : SAS Société Betarra ( = Trio S. Castella, S. Casas et O. Margé ; loyer annuel : partie fixe 120 000 € + partie variable correspondant à 2% du chiffre d’affaire, selon la convention de sous-location signée en novembre 2020). 

Les corridas de la feria biterroise sont donc des spectacles privés, organisés  par un  entrepreneur privé dans un bâtiment privé. 

Dans la presse

Midi Libre, 14 décembre 2021
Le Petit Journal, 6 janvier 2022
Charlie Hebdo, 29 décembre 2021
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.