colbac

Initiation à la tauromachie dans les centres de loisirs municipaux

Durant quelques mercredis de septembre et d’octobre, la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois organise des initiations à la tauromachie dans les centres de loisirs municipaux de Béziers, via des sorties en lien avec la corrida  : visite du musée taurin, visite des arènes et journée complète à la ganaderia de Robert Margé, éleveur de taureaux de corridas. 

La mobilisation du Colbac  pour dénoncer l’apologie de la corrida dans les centres aérés rencontre un écho médiatique important (local, national et international). Une sortie au musée taurin a été annulée. 

Initiation à la tauromachie

Au cours des sorties aux arènes et au “campo” de R. Margé, les enfants assistent à des démonstrations de “tienta” de vaches (épreuve de sélection de génisses en vue de la reproduction), comme en juillet 2019 et juillet 2020.  Ils regardent aussi et expérimentent du  “toréo de salon” (apprentissage des gestes de la tauromachie sans la présence du taureau), comme en août 2020.
Interpellé par de nombreux médias suite à notre mobilisation, le porte-parole des clubs taurins minimise et parle de simple “découverte de la culture locale et du patrimoine historique de Béziers”.  Pourtant, pour justifier sa demande de subvention municipale, la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois écrit : 
” Nous souhaitons conquérir de nouveaux aficionados avec nos initiations dans les centres de loisirs”.
 
“(…) le point d’orgue de notre activité est (…) le développement vers la jeunesse en réalisant des journées au campo, initiation avec les centres de loisirs biterrois, musées, arènes” . (Source : dossier de demande de subvention municipale 2021, cf. photo ci-dessous
Cet objectif est soutenu et assumé par la municipalité, qui attribue par ailleurs une subvention annuelle de 15 000 € à la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois. 
 
Demande de subvention 2021 - Fédération des Clubs Taurins du Biterrois.

Un "loisir" pas comme un autre

Bien évidemment, les enfants n’assistent à aucune scène de maltraitance animale. Mais la tauromachie leur est présentée comme une pratique sublime et louable, respectant les animaux et la biodiversité : tout est fait pour les attirer et les inciter à aller plus loin dans la découverte d’un milieu qui a pour finalité la torture et la mise à mort d’un animal, érigées en spectacle. 

Laisser s’insinuer dans l’esprit de ces enfants qu’un acte de violence envers un animal peut être valorisant va à l’encontre de toutes les recommandations éducatives. 

Nous rappelons qu’en 2016, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU a exhorté la France à tenir les mineurs à l’écart de la tauromachie, en raison de sa violence. 

Nous rappelons aussi qu’en France, la pratique de la corrida est un délit passible de 30 000 euros d’amende et de 2 ans d’emprisonnement, en raison de la cruauté caractérisée envers un animal, seulement autorisée (dépénalisée) dans douze départements du sud, malgré cette cruauté. 

Un centre aéré ne devrait pas « éveiller » de jeunes enfants (6 à 11 ans) à une pratique :

À défaut d’être interdite aux mineurs, l’initiation à la tauromachie devrait rester circonscrite aux “écoles” privées de tauromachie, dans lesquelles les parents inscrivent leurs enfants en connaissance de cause. 

Mobilisations devant les centres de loisirs

Depuis la mi-septembre, le Colbac se mobilise devant les centres aérés concernés (centres Martin Luther King et Georges Brassens) et sur les allées Paul Riquet  pour sensibiliser les parents et l’opinion.

Nous demandons à la municipalité d’annuler les sorties et de les remplacer par des activités ne cautionnant pas la souffrance animale. La visite des arènes, bâtiment incontournable du patrimoine de Béziers, doit se faire hors partenariat avec les clubs de tauromachie. 

Des parents étaient peu ou mal informés et certains ont été scandalisés.  Suite à cette mobilisation, le maire a annulé la sortie au musée taurin. 

Dorénavant, la municipalité demande une autorisation écrite aux parents : c’est l’aveu que les sorties en lien avec la corrida posent question et ne sont pas dépourvues de conséquences. 

Ces actions agacent la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois à tel point qu’elle juge utile de contrecarrer et “démentir” nos propos en distribuant elle-même un tract pendant nos mobilisations. Les contre-manifestations et provocations des taurins sont monnaie courante pendant nos actions : intolérance et culot de celles et ceux qui défendent la liberté de torturer un animal !

À lire aussi le communiqué de l’Union Taurine Biterroise (UTB) à l’annonce de l’annulation de la visite au musée taurin. 

Allées Paul Riquet, 17 septembre 2021
Thierry Hély, président de la FLAC, 24 septembre 2021

Les Insoumis du Biterrois se sont mobilisés aux côtés du Colbac pour dénoncer et demander la fin des initiations à la tauromachie dans les centres de loisirs municipaux de Béziers. Le 24 septembre, ils ont mené une action devant le centre aéré Martin Luther King, pour sensibiliser les parents *.

Photo : Magali Crozier, cheffe de file des Insoumis du Biterrois.

* Rappel : Le Colbac n’a aucune couleur politique et soutient indifféremment toutes les initiatives visant à lutter contre la corrida.

Devant le centre Georges Brassens, 29 septembre 2021
Devant le centre Georges Brassens...
Robert Ménard est venu à notre rencontre.
Allées Paul Riquet, 1er octobre 2021

Par ailleurs, nous avons écrit à la directrice et aux directeurs des centres aérés (courrier cosigné par le Dr Martine Danaux, pédopsychiatre, et le Dr Jean-Paul Richier, praticien hospitalier, psychiatre et porte-parole du collectif PROTEC Protégeons les Enfants de la Corrida), au maire Robert Ménard, à son adjointe déléguée à la Jeunesse, au ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sport, à la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement et au pôle Jeunesse de la DDCS (Direction départementale de la cohésion sociale). 

Dans l'hebdo satirique La Pieuvre du Midi
Clin d'œil à Tignous : l'un des centres aérés qui initie les enfants à la tauromachie s'appelle Martin Luther King 😉

Dans la presse

Médias étrangers

29/09/21 Der Spiegel (1er hebdo allemand) Stierkampfausflüge für Kinder lösen Proteste aus

06/10/21 Zenger (média américain – Texas) Seing red : Outrage over lessons for kids in haw to become bullfighters

06/10/21 Zenger (version hispanique) Indignación por las lecciones de torería para niños en Francia

06/10/21 Nashville Voice (média américain – Tennessee)  Seing red : Outrage over lessons for kids in haw to become bullfighters

08/10/21 En Mayuscula (média Amérique centrale – Panama) Indignación por las lecciones de torería para niños en Francia

Reportages TV et radio

Question du jour / Sondage - France Bleu
Le Petit Journal, 28 septembre 2021
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.