Journée des associations : stand du Colbac

Publié le 12 septembre 2020

Faites du bruit, partagez l'article

Stand du Colbac anti corrida Béziers lors de la journée des asociations foire 12 septembre 2020

Stand sur les allées Paul Riquet, journée des associations, samedi 12 septembre, Béziers.

Comme chaque année pour la traditionnelle journée des associations biterroises, le Colbac était présent sur les allées Paul Riquet,  ce samedi 12 septembre.
Nos grands visuels (posés au sol car les grilles de présentation n’étaient pas autorisées cette année) n’ont pas manqué d’interpeller les visiteurs nombreux.
 
Robert Ménard et Emmanuelle Ménard ont visité tous les stands. « Si après ça je ne suis pas un libéral ! » a lancé le maire en découvrant notre stand.  Pourquoi ? La liberté d’expression relève-t-elle d’une autorisation municipale !?  
 
Des échanges et discussions de la journée, nous retenons :
 
– Beaucoup de visiteurs sont révulsés par les corridas et ont signé spontanément notre pétition en faveur de l’abolition de la corrida ;
 
– Les biterrois ne sont pas au courant que la municipalité subventionne 30 000 € par an l’école taurine de Béziers ( qui compte une dizaine d’élèves);
 
– L’utilisation de l’argent public pour former des enfants aux métiers de la tauromachie choque. « C’est scandaleux ! » nous a-t-on dit à plusieurs reprises;
 
– Une personne qui se rend régulièrement aux arènes « par habitude » a admis que le traitement infligé au taureau est cruel et que finalement, il n’y a pas de différence entre cet animal et son chien qu’elle adore : les deux ressentent la douleur, la peur, le stress ;
 
– Une personne a affirmé qu’il n’y a pas de cruauté dans la corrida et que le taureau est « élevé pour ça ». Le fait d’élever un animal « pour ça » lui enlève-t-il la capacité à ressentir la douleur ? Nous n’avons pas eu de réponse !
 
 
 
 

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?