L’affiche polémique de Robert Ménard contre la FBB

Publié le 31 juillet 2021

Faites du bruit, partagez l'article

Du 26 juillet au 26 août, la Fondation Brigitte Bardot a lancé une grande campagne d’affichage pour dénoncer la cruauté de la corrida et interpeller sur la barbarie de cette pratique. En pleine saison des corridas, près de 1000 panneaux sont répartis dans les principales villes taurines. Ils dénoncent « Un spectacle garanti avec souffrance animale – Stop Corrida ».

En réponse à cette campagne, la municipalité a placardé des contre affiches qui attaquent l’actrice Brigitte Bardot sur sa vie intime, en mentionnant une liaison qu’elle aurait eue avec un torero : «  Ils se sont tant aimés…Avec les matadors, Brigitte n’a pas toujours dit non. »

Dans un communiqué de presse et sur les réseaux sociaux, le Colbac a dénoncé :

  • Une affiche à caractère sexiste ;
  • Une attaque personnelle sans rapport avec le fond du débat, qui vise à éluder la question de la souffrance animale lors des corridas ;
  • L’utilisation de l’argent public pour attaquer une personne publique sur sa vie privée.

Face au tollé général et à la menace de plainte de la Fondation Brigitte Bardot, Robert Ménard a très vite fait retirer toutes les affiches, invoquant  » le peu d’humour  » de la FBB.

De l’humour, Brigitte Bardot n’en a pourtant pas manqué en répondant sur Twitter : « Si j’avais eu une aventure avec un toréador, j’aurais rapporté les oreilles et la queue  » !

Dans la presse

journal
Le Petit Journal - 5 août 2021

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

21 janvier 2024

Le sénateur Arnaud Bazin interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé

9 janvier 2024

Le député Vincent Ledoux interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé