Manifestation contre les novilladas de Boujan s/Libron

Publié le 1 juillet 2024

Faites du bruit, partagez l'article

Le COLBAC a manifesté devant les arènes de Boujan-sur-Libron le samedi 29 juin, lors de la première novillada de la feria Toros y Campo. 

Pour la première fois, le maire de Boujan-sur-Libron n’a pas émis d’arrêté municipal interdisant notre manifestation devant les arènes. L’an dernier, grâce à deux actions en justice que nous avions menées avec notre avocate Me Hélène Thouy,  le maire Gérard Abella avait retiré l’arrêté interdisant notre action. 

Nous dénonçons la cruauté des novilladas et demandons la fin des corridas à Boujan. Aucune tradition ne justifie des actes de cruauté envers les animaux. La souffrance et l’agonie d’un taureau ne devraient pas être un spectacle.  

En amont de la manifestation, le COLBAC a écrit aux partenaires financier de la feria Toros y Campo pour les sensibiliser aux implications de leur soutien à cet événement au cours duquel 18 jeunes taureaux ont été mis à mort pour divertir des spectateurs. 

Sur le passage du public se rendant aux arènes, nous voulons interroger les consciences. 

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

11 juillet 2024

Victoire contre un sponsor des novilladas de Boujan

27 juin 2024

Législatives : 26 ONG appellent à ce que la condition animale fasse partie du débat démocratique