colbac

Municipales 2020 : Pour un référendum, 4ième rassemblement

des gens qui manifestent

La corrida, sublime pour les uns, ignoble pour les autres, soulève les passions et divise les Biterrois-es. Nous n’avons le choix qu’entre rester un territoire taurin ou cesser de l’être. Jusqu’ici, les équipes municipales ont toujours choisi à la place des citoyens électeurs sans jamais solliciter leur avis, ni sur les spectacles des arènes, ni sur la création de l’école taurine, ni sur le contenu de la féria, ni sur le financement de l’école taurine.  

Alors que la feria attire de nombreux touristes, elle ne parvient pas à remplir les arènes. Et en dehors de cette période, quand il n’y a ni féria ni touriste, les spectacles de tauromachie se déroulent dans des arènes quasi vides  (jamais plus de 400-500 spectateurs pour des arènes de 13500 places et une ville de plus de 78000 habitants ! )

Si les corridas n’attirent pas, ne rassemblent pas, ne font ni l’unanimité, ni la fierté des Biterrois et des Biterroises, alors comment peut-on affirmer qu’elles font  “l’identité” de Béziers ? 

C’est aux Biterrois et aux Biterroises de choisir l’identité culturelle et l’avenir de leur territoire ! 

Le Colbac demande aux candidat-e-s aux élections municipales de Béziers et Boujan de s’engager sur une mesure concrète: organiser un débat public loyal, approfondi et conclu par un referendum local sur la poursuite ou l’abolition des corridas. 

→ 09/03/20 Occitanie Tribune Corrida : Référendum ! 

des personnes avec des pancartes qui manifestent
2 personnes avec une pancarte
un homme qui manifeste
une affiche
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.