colbac

Paris, manifestation devant le Sénat pour soutenir la proposition de loi contre la maltraitance animale

Dans la continuité de la tribune dans “Le Monde” (initiée par PAZ) cosignée en soutien au texte de la proposition de loi contre la maltraitance animale, le Colbac était devant le Sénat ce jeudi 30 septembre, à l’appel du Parti animaliste et aux côtés de nombreuses associations, pour soutenir la proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale.

Le texte adopté en 1ère lecture le 29 janvier 2021 par l’Assemblée nationale comporte des mesures ambitieuses pour les animaux de compagnie et les espèces sauvages captives, mais exclut malheureusement la question de la corrida. 

Toutes les avancées législatives en matière de condition animale fragilisent la corrida. Mais une loi qui veut lutter contre la maltraitance animale ne devrait pas ignorer la question de la corrida.

Face à cette absurdité relevée par quelques parlementaires, un groupe de sénateurs écologistes, dont le sénateur Daniel Salmon, avait déposé en début de semaine une proposition de loi visant à interdire la corrida. Jeudi, lors de l’examen de la loi par l’ensemble des sénateurs, ils ont courageusement mais sans succès, tenté de faire adopter un amendement en ce sens (249 « Contre », 19 « Pour »).

→ Lire l’article de Public Sénat Corrida : une proposition de loi des sénateurs écologistes pour l’interdiction. 

Il est à noter par ailleurs que le Sénat, d’abord en Commission des Affaires Economiques il y a quelques jours, puis lors de cette séance plénière du 30 septembre, a retoqué  le texte de la PPL conduisant à des reculs importants et scandaleux pour les animaux ( notamment, une majorité écrasante de sénateurs a voté pour une interdiction seulement partielle de la détention d’animaux sauvages dans les cirques, pour la suppression de l’interdiction de la reproduction des cétacés dans les delphinariums et pour la suppression de l’interdiction de la  vente des animaux de compagnie dans les animaleries). Ce vote du Sénat va à contre-sens des attentes sociétales très fortes en matière de bien-être animal et soutient indéniablement les lobbies de la souffrance animale (dont le lobby de la tauromachie).

La Commission mixte paritaire (Assemblée et Sénat) doit maintenant débattre sur le texte ( adopté par l’Assemblée mais saboté par le Sénat) et trancher.  

Devant le Sénat, jeudi 30 septembre 2021
Tweet de Daniel Salmon
Le sénateur Arnaud Bazin a voté pour l'abolition de la corrida.
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.