Journée internationale pour les droits des animaux

Publié le 11 décembre 2023

Faites du bruit, partagez l'article

20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (1)

Le COLBAC a manifesté sur les allées Paul Riquet, samedi 9 décembre, à l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Animaux. Cette journée d’actions en faveur des animaux, célébrée le 10 décembre de chaque année dans de nombreux pays, vise à dénoncer toutes les formes de cruauté que les animaux subissent lorsqu’ils sont exploités par les humains. 

Nous avons rappelé que : 

  • les animaux sont doués de sensibilité, ils ressentent la douleur, ils éprouvent des émotions (angoisse, peur).
  • de cette sensibilité découlent deux droits intangibles : le droit de ne pas subir de traitement cruel et le droit de ne pas subir de souffrances inutiles.
  • si la mise à mort d’un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse.

Malheureusement à Béziers, on a encore le droit de torturer un animal jusqu’à la mort, pour le plaisir. La corrida est la seule activité humaine où l’agonie d’un animal est érigée en art et spectacle. 

Cette « tradition » sanglante, barbare et archaïque, bénéficie d’une protection, d’un soutien et de financements de la part de la municipalité, qui utilise des fonds publics à cette fin. La protection accordée est si forte que notre manifestation a été interdite par le préfet de l’Hérault, à la demande du sous-préfet de Béziers, probablement de connivence avec Robert Ménard et le lobby taurin. Nous avons dû recourir à la justice et déposer une requête contre cette interdiction qui nous a été opposée sur des motifs fallacieux tels que le prétendu risque d’attentats ou le « caractère polémique » de l’objet de notre manifestation. Heureusement, nous avons remporté la bataille juridique, le juge des référés ayant suspendu l’exécution de l’arrêté d’interdiction.

→ Lire notre article : victoire contre l’interdiction de manifester. 

En réalité, notre action de sensibilisation dérange, car nous informons l’opinion et montrons la réalité de la barbarie dont sont victimes les animaux utilisés dans les corridas. 

20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (21)
20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (13)
20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (9)
20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (18)

Non seulement, notre action statique et totalement pacifique n’a généré aucun trouble à l’ordre public, comme a tenté de l’affirmer la sous-préfecture, mais en moins de deux heures, nous avons recueilli une centaine de signatures demandant la fin des corridas à Béziers.

20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (2)
20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (8)
Aline Depernet, référente L214

Merci au Parti animaliste et à sa référente Catherine Bry, à L214 Éthique et Animaux et à sa referente Aline Depernet, ainsi qu’à Magali Crozier, chef de file des Insoumis du Biterrois, qui ont participé à la manifestation. 

20231209_manifestation_droits_animaux_réduites_site (14)
Catherine Bry, référente locale du Parti animaliste

Le COLBAC a également participé à la grande marche organisée à Paris par l’association One Voice

Paris
À Paris, marche organisée à l'occasion de la Journée Internationale Droits des Animaux

Dans la presse

20231213_Le Petit Journal de Béziers_Victoire en justice contre l'interdiction de manifester
Hebdo Le Petit Journal, semaine du 14 décembre 2023

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

21 janvier 2024

Le sénateur Arnaud Bazin interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé

9 janvier 2024

Le député Vincent Ledoux interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé