Le député Hubert Julien-Laferrière interroge le Gouvernement sur la gratuité des corridas pour les mineurs

Publié le 2 avril 2024

Faites du bruit, partagez l'article

Suite à nos sollicitations, le député du Rhône, Hubert Julien-Laferrière (Non inscrit), interroge la ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse sur la gratuité des spectacles de corrida pour les mineurs, alors que ces événements mettent en scène des actes de cruauté et des sévices graves envers les animaux. 

Il lui demande les mesures que compte prendre le Gouvernement pour sensibiliser les collectivités à ne plus appliquer la gratuité des places de corridas pour les mineurs, ou a minima pour les jeunes enfants de moins de 14 ans.

Photo Wikipedia  CC BY-SA 3.0

Voir le texte en version PDF

Nous remercions vivement M. le député Hubert Julien-Lafferière pour cette question écrite, publiée au JO de l’Assemblée nationale le  02/04/2024.

Les questions écrites sont un outil efficace pour attirer l’attention sur un problème particulier. Elles exercent une pression sur le ministère questionné, car ce dernier est tenu de répondre. 

Nous rappelons qu’une proposition de loi visant l’interdiction des corridas aux moins de 16 ans vient d’être publiée au Sénat (le 27/03/2024), à l’initiative de Samantha Cazebonne (sénatrice RDPI) et d’Arnaud Bazin (sénateur LR). 

Quelques éléments contextuels

En France, les enfants peuvent assister aux corridas sans condition d’âge.

Afin d’initier et d’intéresser les nouvelles générations à la tauromachie espagnole, les organisateurs de corridas encouragent la participation des enfants et attirent les familles avec des offres de gratuité pour les plus jeunes.

Cette gratuité pour des événements mettant en scène des actes de cruauté sur les animaux, peut être interprétée par les parents comme une indication que le spectacle est approprié et sans risque pour un jeune public.

Nous rappelons qu’en 2016, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU a exhorté la France à tenir les enfants à l’écart de la tauromachie espagnole afin de les protéger de la violence des scènes de corridas.

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

7 avril 2024

Manifestation pour dénoncer les entraînements à tuer

28 mars 2024

Nouvelle proposition de loi visant l’interdiction des corridas aux mineurs de moins de 16 ans