colbac

Actualités 2008

Tempora 2008

La revue « Toros », le plus ancien périodique taurin de France, publie chaque année un bilan chiffré de l’année taurine écoulée.
On y apprend qu’en 2008, 48 communes françaises ont accueilli des courses de taureaux avec mise à mort. La plupart de ces communes n’ont organisé, dans toute l’année 2008, qu’une ou deux corridas.
A retenir car c’est bien peu: si la population locale était aussi friande de tauromachie que le prétend une certaine pub, 1 ou 2 spectacles par an ne suffiraient pas à satisfaire sa passion.
C’est pour les touristes, pas pour les habitants, que ces communes donnent des corridas.
En tête de ce palmarès se détachent Nîmes (17 corridas), Arles (13 corridas), Dax (9 corridas) et Bayonne (8). Béziers totalise 6 corridas, à égalité avec Mont-de-Marsan (Landes) et Vic-Fezensac (Gers).
Le recul de la tauromachie en France, sensible depuis quelques années, s’est confirmé en 2008 : Fenouillet ( banlieue toulousaine) et Boujan-sur-Libron (banlieue de Béziers) n’ont accueilli aucune corrida en 2008 et disparaissent ainsi de la carte taurine de France. Ces 2 victoires pour nous s’ajoutent à toutes celles que nous avons remportées les années précédentes : disparition des corridas à Floirac (arène de Bordeaux), à Bourg-Madame (Pyrénées orientales), au Grau du roi (Gard), à Fréjus (Var), etc. En Espagne le recul est encore plus important :
En 2008, par rapport à 2007, le nombre des corridas a reculé de 12% et le nombre des novilladas de 19%. Olé !!!

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.