Les anti-corridas sont  » intolérants « 

Publié le 20 septembre 2009

Faites du bruit, partagez l'article

placeholder

Qu’on ait en musique ou en peinture des goûts opposés aux nôtres ne nous dérange pas le moins du monde.

Que vous adoriez Albert CAMUS et Régine CRESPIN , LE CORBUSIER et Christian DIOR ou qu’au contraire vous les détestiez, c’est votre droit car cela ne fait de mal à personne.

Il n’en va pas de même quand on réclame notre tolérance pour les corridas. Car le privilège qui est exigé là, c’est de pouvoir en toute impunité torturer à mort des êtres innocents, détourner l’argent de nos impôts, asservir la presse, violer la démocratie, déshonorer notre Midi.

Mesdames et Messieurs les aficionados, votre liberté s'arrête là où commencent les droits d'autrui.

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?