Corrida, politique et élections municipales

Publié le 15 décembre 2019

Faites du bruit, partagez l'article

une affiche avec des arènes
La corrida, spectacle sulfureux, très controversé, rejeté par la majorité des Français, de surcroît déficitaire même dans les grandes arènes, ne survit que grâce à l’aide financière et au soutien politique des élus locaux, régionaux et nationaux.
Quelles raisons les politiciens ont-ils de soutenir à bout de bras une pratique qui grève les finances publiques et qui heurte les citoyens électeurs ?
L’approche des élections municipales est une bonne occasion d’interpeller les candidats à la mairie, de connaître leur position sur la tauromachie et d’obtenir qu’ils s’engagent à ne plus la soutenir.
Tel sera le sujet traité à la 3ème session de l’université d’automne du Colbac. 

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?