Happening sur les Allées Paul Riquet

Publié le 9 juin 2021

Faites du bruit, partagez l'article

des personnes tiennent des pancartes

Le Colbac a manifesté samedi 5 juin sur les Allées Paul Riquet pour sensibiliser les passants aux actes cruels envers les animaux lors des corridas et demander la fin définitive des corridas à Béziers.

Nous rappelons que :

  • Les corridas sont des spectacles de souffrance animale.
  • L’opinion publique affiche de manière particulièrement ferme son opposition aux pratiques cruelles envers les animaux [1].
  • Les corridas abiment l’image de Béziers car les mises à mort publiques d’animaux indignent l’opinion publique. A cause des corridas, Béziers est très en retard en matière de condition animale.  

Nous appelons le maire Robert Ménard à faire évoluer la condition animale à Béziers en cessant de soutenir les corridas. 

Nous remercions Catherine Bry du Parti animaliste et le conseiller municipal de Béziers, Thierry Antoine, pour leur soutien. 

[1] 80% des Français considèrent que le supplice et la mise à mort d’un animal (comme dans une corrida ou un combat de coqs par exemple)ne peuvent plus être considérés comme un spectacle en 2018 en France, selon un sondage IFOP de 2018 (source : Fondation Brigitte Bardot).

une personne tient une pancarte
Catherine Bry, déléguée du Parti animaliste dans l'Hérault
un homme tient une pancarte
Thierry Antoine, élu municipal (EELV)

Dans la presse

article journal
Le Petit Journal , 1er juin 2021
Petit Journal, 6 juin 2021
article journal
Midi Libre 6 juin 2021

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?