Le sénateur Arnaud Bazin interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé

Publié le 21 janvier 2024

Faites du bruit, partagez l'article

Photo Arnaud Bazin_source Facebook

Après le député Vincent Ledoux (lire notre article), c’est au tour du sénateur Arnaud Bazin d’interroger le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire sur les mises à mort de taureaux qui se déroulent dans les arènes privées des éleveurs de taureaux de corridas. 

Les mises à mort de bovins chez l’éleveur ont lieu dans quatre contextes :

  • Les corridas privées (sans aucun public ou pour quelques dizaines de spectateurs venus sur invitation personnelle) ou semi-privées (type fiestas camperas, annoncées sur les sites taurins).
  • Les entraînements des toreros professionnels.
  • L’entraînement des jeunes des écoles taurines.
  • Le loisir des « aficionados practicos », des amateurs pratiquant la tauromachie espagnole au sein de l’Association Française des Aficionados Practicos (AFAP). 

La question écrite de M. Arnaud Bazin porte sur les activités taurines dans les arènes privées « que ce soit pour l’entraînement des toreros, pour la formation des élèves des écoles taurines ou pour des aficionados amateurs qui pratiquent la corrida espagnole à des fins récréatives au sein de l’association française des aficionados practicos (AFAP) ».

Il interroge sur l’absence d’application du règlement taurin municipal dans ces contextes privés, soulignant les « souffrances inutiles infligées aux taureaux, grandement majorées par l’absence d’expertise des pratiquants »

M. Bazin s’inquiète également des risques sanitaires : « (…) conformément à l’article R 231-6 du Code rural et de la pêche maritime, la mise à mort hors d’un abattoir est autorisée pour les taureaux mis à mort lors de corridas et déroge ainsi aux normes rigoureuses imposées aux abattoirs agréés. Les carcasses sont cependant commercialisées localement« .

Le sénateur Arnaud Bazin demande :

— Les textes réglementaires régissant le traitement post-mortem des taureaux, dans les corridas publiques et privées.

— Quelles mesures le gouvernement envisage de prendre pour réglementer ces pratiques privées, encadrer les associations taurines et assurer la sécurité sanitaire de la viande issue de ces animaux.

— Quels sont les arguments juridiques garantissant aux corridas privées, aux entraînements des toreros et à la formation des élèves, l’exonération pénale prévue aux articles 521-1 et 522-1 du Code pénal pour les « courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ».

Nous remercions vivement le sénateur Arnaud Bazin pour cette question écrite, publiée au JO Sénat du 18/01/2024. Les questions écrites sont un outil efficace pour attirer l’attention sur un problème particulier. Elles exercent une pression sur le ministère questionné, car ce dernier est tenu de répondre. 

QE_sénat_arnaud bazin_corridas privées

Corrida et conditions sanitaires

corrida privée_taureau eviscere_chez l'eleveur
Photo © COLBAC

Cette photo a été prise en mai 2023, chez un éleveur de taureaux, lors d’une novillada privée.  Le taureau est saigné et éviscéré sur place, dès sa sortie de piste. Présence d’un camion frigorifique, mais pas de local spécifique. La mise à mort hors d’un abattoir agréé est certes autorisée pour les taureaux tués en corridas (article R 231-6 du Code rural et de la pêche maritime), mais quels sont les contrôles ?

Arènes de Béziers zone où sont saignés les taureaux lorsqu'ils sortent de la piste.
Arènes-boucherie de Béziers : zone où sont saignés les victimes dès leur sortie.de piste. Photo © COLBAC.

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

9 janvier 2024

Le député Vincent Ledoux interroge le Gouvernement sur les mises à mort de taureaux en privé

28 décembre 2023

Jackpot pour BETARRA : le cadeau de Noël de R. Ménard aux corridas