Les Pompes Funèbres de Béziers financent la tauromachie

Publié le 30 septembre 2022

Faites du bruit, partagez l'article

Le COLBAC dénonce le soutien financier des Pompes Funèbres de Béziers (Pech Bleu – Marbrerie Yedra) à la tauromachie biterroise. L’information a été révélée par le conseiller municipal Thierry Antoine, seul élu de Béziers ouvertement opposé à la tauromachie. 

Après crémation des corps, les métaux résiduels (les dents en or, les prothèses médicales…) sont revendus. Le Pech Bleu utilise l’argent de ces ventes pour soutenir, dans le cadre d’un mécénat d’entreprise, diverses associations dont l’École Taurine de Béziers et la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois.

Le Pech Bleu est dirigé par Les Pompes Funèbres des Communes Occitanes, représentées par Robert Ménard, et par Manuel Sauveplane. Ce dernier est par ailleurs l’un des trois associés de Toros y Campo, organisateurs des corridas de la feria Toros y Campo de Boujan-Sur-Libron.

Lors du conseil municipal du 26 septembre,  Thierry Antoine a interpellé le maire Robert Ménard, président du conseil d’administration des Pompes Funèbres des Communes Occitanes,  en ces termes : « Les Biterrois savent-ils qu’une partie de l’argent de la crémation soutient la corrida ? ».

La question est pertinente. Profondément indignée, une militante du COLBAC a vivement réagi auprès de la direction du Pech Bleu et a résilié son contrat obsèques ainsi que celui de son mari. Une autre militante, dont la maman a été incinérée en 2012, a également contacté le Pech Bleu pour savoir si l’Ecole taurine a reçu de l’argent cette année-là.

Lors des échanges téléphoniques, M. Sauveplane a indiqué qu’un don était également fait à la commune de Boujan-sur-Libron.

En juin dernier, le COLBAC a demandé au maire de Boujan-sur-Libron la communication des documents relatifs à la mise à disposition des arènes municipales pour les corridas organisées par les associés de Toros y Campo. Sans réponse de la municipalité, le COLBAC a saisi la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA). 

Les personnes qui souscrivent un contrat obsèques devraient être informées de ces subventions car la corrida suscite une vive opposition en raison de la cruauté qu’elle inflige à des animaux. Il est anormal que les familles financent ces tortures animales sans le savoir.

Par ailleurs, le mécénat d’entreprise vise normalement à soutenir des activités d’intérêt général. L’intérêt personnel flirte ici avec l’intérêt général puisque le directeur du Pech Bleu est organisateur de corridas. 

Sur son site, le Pech Bleu se définit par trois mots : « Professionnalisme, respect et humanité ». Encore un mensonge du milieu taurin. 

Photo © COLBAC

 

Courriel d'une Biterroise au Pech Bleu, 15 octobre 2022.
Mise à jour février 2022
Thierry Antoine Facebook Fev 2023
Mise à jour 22 février : publication Facebook de Thierry Antoine.

Dans la presse

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

8 mai 2024

Le COLBAC réagit à l’affiche de la feria 2024

22 avril 2024

Une « feria off », pourquoi ?