Manifestation anti corrida 15 août 2020

Publié le 18 août 2020

Faites du bruit, partagez l'article

Malgré les conditions sanitaires, nous étions plus de 200 opposants à la tauromachie mobilisés le 15 août à Béziers pour dénoncer les corridas de l’évènement « le Sud est à Béziers » et demander au maire de la ville de ne plus cautionner ni autoriser la souffrance animale dans les arènes de Béziers. Certains militants et militantes sont venus de très loin (Lille, Paris, Lyon…). 

→ Vidéo Live du Happening (Cyril Vaucelle )

→ Vidéo officielle de la manif  ( Maliko Kieffer Photographe & Vidéaste marikokieffer.fr

→ Album photos ( Julie Wayne) 

→ Compte rendu et photos de Yann Nature Photo passion nature en Occitanie 

Depuis le Jardin de la Plantade, une marche dans les rues du centre-ville a donné une belle visibilité aux banderoles et slogans abolitionnistes. « Ici on tue », « Vous n’avez pas honte ! »  « Béziers ne veut plus être une ville de sang »…autant de de messages qui ont attiré l’attention de la population et vraisemblablement dérangé une poignée d’aficionados attablés aux terrasses des cafés. Quelques insultes ont fusé…

des manifestants
des manifestants
©Tiziana Annesi (Hans Lucas)
des manifestants
©Tiziana Annesi (Hans Lucas)

Devant l’hôtel de ville, puis sur le parvis du théâtre, le Colbac a dénoncé l’utilisation de l’argent public via des subventions massives à la tauromachie et a rappelé qu’à Béziers, aucune corrida ne peut avoir lieu sans autorisation municipale. C’est pourquoi Robert Ménard avait été invité à entendre nos revendications. Accompagné de son épouse, du conseiller municipal délégué à la tauromachie et de quelques membres de son cabinet, le maire a écouté impassible une lettre ouverte à son intention. Robert Ménard a ensuite pris la parole. Il a affirmé ne pas nier la souffrance animale et a justifié son soutien à la tauromachie par la « tradition ». Un argument irrecevable qui a provoqué les sifflets des manifestants. Face à cette colère impossible à contenir, le maire a coupé court et s’en est allé…aux arènes.

©Tiziana Annesi (Hans Lucas)
Robert Ménard, maire de Béziers ©Tiziana Annesi (Hans Lucas)
une femme qui lit une feuille
Sophie Maffre-Baugé (présidente Colbac)

Se sont ensuite exprimés les représentants des associations et partis présents, engagés en faveur de l’abolition de la corrida : Christophe Marie (porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot), Sandra Régol (secrétaire nationale adjointe d’Europe Ecologie Les Verts), Catherine Bry (déléguée régionale du Parti animaliste), Flavien Bascoul (pour l’association L214 Ethique et Animaux), Alicia Ladoux (déléguée régionale du parti la Révolution Écologique pour le Vivant),  Magali Crozier (Béziers en Commun)Didier Bonnet (président du CRAC Europe) et Thierry Hély  (président de la FLAC, qui s’exprimait aussi pour l’association No Corrida).

Respect du vivant, valeurs de compassion et de bienveillance, tradition de fête et non de barbarie, évolution vers la fin de la torture animale…Des discours forts, empreints de justesse et de sincérité qui ont sensibilisé les personnes présentes et ont donné de la force à la lutte anti corrida.

Christophe Marie (porte-parole Fondation Brigitte Bardot )
Sandra Régol (secrétaire nationale adj. EELV)
Catherine Bry (déléguée Parti Animaliste)
Flavien Bascoul (délégué L214)
Didier Bonnet (président CRAC Europe)
Alicia Ladoux ( déléguée la REV)
Magali Crozier ( Les Insoumis Béziers)
Thierry Hély ( président de la FLAC , porte-parole No Corrida )

Emotion encore lors de la mise en scène de la mise à mort des six taureaux d’une corrida. Au centre d’une arène constituée de banderoles aux messages abolitionnistes, sur une musique puissante, douze militants et militantes ont joué avec gravité et sans sourcilier malgré la chaleur et les pavés brûlants, les rôles de la mort et des taureaux estoqués.

©Tiziana Annesi (Hans Lucas)

Enfin, peu après 16h30, les manifestants ont pris la direction des arènes via l’avenue St Saens. Une marche rapidement stoppée par un cordon de policiers au niveau de l’intersection avec le bd Frédéric Mistral : comme chaque année depuis six ans en période de féria, un périmètre de sécurité a empêché les opposants à la tauromachie de manifester à moins de 600 mètres du lieu où se perpétuent les spectacles cruels qu’ils dénoncent.  

manifestants
©Tiziana Annesi (Hans Lucas)

Merci à toutes les personnes qui se sont jointes à la manifestation et à celles et ceux qui, faute de ne pouvoir être présents, ont soutenu la manifestation par la pensée et sur les réseaux sociaux. 

Loin des arènes mais au cœur de Béziers, nous avons dénoncé la barbarie tauromachique et donné le maximum de visibilité à notre vœu le plus cher : l’abolition des corridas, à Béziers et partout où elle est encore honteusement pratiquée.  

Merci tout particulièrement à :

  • Agnès, Cyril, Tina, Virginie et Yolande qui ont préparé activement cette manif et la mise en scène 
  • Maïté, Sabine, Susanne et Bernard qui ont distribué en amont plus de 2000 tracts  
  • Tiamat qui a animé la marche depuis le camion, en tête de cortège
  • Julie pour les très belles photos
  • Mariko pour la magnifique vidéo

→ Dans la presse : 

05/08/20 Midi Libre Les anti corrida descendent dans la rue le 15 août 

05/08/20 France Bleu Hérault Les corridas biterroises seront-elles maintenues le w-end du 15 août ? 

15/08/20 Midi Libre Béziers : les anti-taurins face-à-face avec Robert Ménard 

15/08/20 France 3 TV Région Béziers : passe d’armes entre Robert Ménard et des manifestants anticorrida 

16/08/20 France Bleu Hérault A Béziers les anticorridas manifestent pendant la féria

16/08/20 Radio Pays d’Hérault A Béziers un face-à-face tendu entre les anti corridas et Robert Ménard (il faut cliquer sur le petit sigle « flèche » juste sous la photo pour écouter l’intégralité du reportage radio très complet = « Face à face électrique entre Robert Ménard et les anti corridas » )

20/08/20 L’Indécapant Corrida : lettre ouverte du Colbac à Robert Ménard 

20/08/20 Hérault Tribune Corrida : lettre ouverte du Colbac à Robert Ménard 

Compte-rendu sur le site de la Fondation Brigitte Bardot : ici. 

 

une femme qui tient une pancarte
©Tiziana Annesi (Hans Lucas)

à propos

Le COLBAC a pour but final l’abolition de la corrida. Nous nous opposons à la propagande et à la désinformation du milieu taurin, ainsi qu’à la justification de la torture animale comme relevant d’un art ou d’une tradition encore acceptable.

Newsletter

Votre soutien contribue aux victoires de demain. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités et être sûr de ne pas rater nos prochaines actions.

@BeziersColbac

Découvrez nos dernières actualités

5 juin 2024

Victoire à Pérols !

3 juin 2024

Journée nationale contre la corrida